Parlez-vous hexagonal ?


This book about what the French call langue du bois and what we might call "doublespeak" in English is interesting to translators because it provides examples of the kind of vacuous language that we have to understand in our daily work, and then translate into our mother tongue.

The book helpfullly translates the gobbledygook (some of which is good for a big laugh) into everyday French:

Je suis requise par la problématique du quotidien (=A la maison je m'occupe de tout).

La pugnacité est délictuelle (Il est interdit de frapper ses camarades).

Je demande à assurer cet exposé par l'oralité (=Je demande la parole).

L'inévitabilité des novations est patente (=Il est évident qu'il faut opérer des changements).

Il existe un facteur intrinsèque de cohésion du corps professoral d'ordre socio-affectif (=Il y a des affinités entre les profs).

Les critères d'évaluation cognitive sont passés au vert (=Il a de bonnes notes en leçons).

Il est allergique au système des conditions non-nécessaires donc contraignantes (=Il supporte mal le cours de musique).

Il est au degré zéro de l'état de non-encore savoir (=Il est nul).

Excusez ce sous-produit de la discontinuité dans l'action (=Zut j'ai oublié).

Mon énergie conceptuelle est court-circuitée au niveau de sa médiation (=J'ai du mal à me faire comprendre).

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 by Intermark Language Services Corporation, USA | 

  • Twitter App Icon
  • LinkedIn App Icon